Pour tous les amoureux de la fête ! Découvrez nos articles.
Le blog
Compostable. En savoir plus.
Published : Categories : Actualités , Tous éco-responsables.

Compostable. En savoir plus.

Depuis des millions d’années, autant dire depuis toujours, les feuilles tombent, les arbres meurent, les animaux rejettent leurs excréments… pour autant, le sol de nos forêts n’est pas recouvert de déchets organiques et la couverture d’humus ne fait généralement pas plus de 20 cm d’épaisseur.


Lorsque de la matière organique tombe, les micro-organismes s’en emparent pour les absorber, les digérer et les transformer en une matière revalorisée. Ainsi, au bout de quelques jours, semaines ou années la nature nous propose un nouveau « matériau » particulièrement riche et disponible pour aider les autres végétaux à se développer. C’est un processus de compostage.

Chez soi, il est possible de reproduire ce processus et faire son compost personnel avec des déchets de la consommation.

Le compostage est un processus naturel opéré par des dizaines d’espèces d’organismes comme des vers, des acariens, des cloportes, des mille-pattes, des coléoptères … tout ce qui vit entre les feuilles, sous les arbres ou sous un morceau de bois vermoulu. Opéré aussi par des micro-organismes comme des bactéries ou des micro-champignons, qui se développent par millions sur les déchets organiques en se nourrissant de sucres, de protéines, de cellulose et autres constituants des matières organiques.

Plusieurs phases se succèdent dans le processus de compostage. Les principales sont :

1)     La Dégradation: le processus de digestion commence par les micro-organismes qui utilisent des enzymes pour détruire les parois cellulaires des tissus tendres et ainsi faire échapper le contenu des cellules. A cette étape la température augmente et peut atteindre 60° voire 80° pour les plus gros tas de plusieurs M3. A cette température la digestion est plus rapide et les germes de maladies sont neutralisés. Cette phase de décomposition s’accompagne d’une réduction du volume due principalement à la transformation de la matière sous forme de C02 volatile, de la perte de structure des composants et de l’eau qui s’évapore. Donc, toute la petite population de ces micro et macro organismes grignotent les déchets, les réduisent en petites particules et les décomposent dans leur tube digestif. La phase de dégradation voit la masse du compost diminuer alors principalement par minéralisation de la matière organique en C02 et par évaporation de l’eau.

 2)     La Maturation: pendant la phase de maturation, la température chute. Certains micro-organismes thermophiles (Aimant les températures élevées) disparaissent au profit d'autres plus communs. La température décroît pendant une longue période de maturation, pour se stabiliser à la température ambiante. C’est ainsi que le matériau perd son aspect d’origine et devient une sorte de matière légère semblable à une poudre, un peu comme un terreau.

Ce processus naturel qui prend environ 12 semaines et coûte beaucoup moins cher que l’incinération ne génère pas de fumées toxiques ou de dioxines et valorise considérablement le recyclage de nos déchets.

Lorsqu’une vaisselle jetable est compostable cela signifie qu’elle peut être intégrée à une opération de compostage et participer à l’élaboration du compost qui viendra se mélanger aux autres déchets – épluchures, restes de nourriture, etc… et enrichir les sols des jardins, potagers, etc.

Chez Vaisselle Jetable Discount, plusieurs et de plus en plus, de nos produits sont compostables en même temps que biodégradables. Pensez-y pour vos jardins, ils vous le rendront.

Les lois qui vont s’appliquer prochainement dans le cadre de la transition énergétique, vont encourager la consommation de matières alternative notamment bio-sourcées, pour la fabrication de la vaisselle jetable.

Disons tout de suite que les plastique bio-sourcés ne vont pas tout résoudre en termes de biodégradabilité mais l’encadrement de la fabrication des gobelets, assiettes, couverts … va immanquablement faire naître des gammes de produits 100% biodégradables et compostables

Le compostage peut être domestique et réalisé simplement en tas, ou dans des composteurs. La plupart des déchets biodégradables des ménages - 30 % des déchets domestiques - peuvent être compostables : déchets alimentaires, épluchures, coquilles d’œuf, déchets de jardinage, papier imprimés avec des encres bio , carton. … et certaines vaisselles jetables biodégradables.

Ci-dessous, un exemple de compostage domestique, réalisé par VJD.

C'est exercice est personnel et n'a pas de valeur scientifique.
3 mois, du 15 mai au 15 aout.
Déchets alimentaires, épluchures, coquilles d’œuf, déchets de jardinage...
Températures entre 20° et 40°. Arrosages réguliers.
Article : Verrine en fibre de canne à sucre.


Pour obtenir un bon compostage, il faut brasser régulièrement son compost de façon à y introduire de l'oxygène. Le brassage permet également d'éviter des nuisances comme les odeurs, et les nuisibles

Compostage industriel. Il est possible de composter des effluents d'élevage agricole comme les fientes, le fumier, le crottin. Mélangé seuls avec des matières végétales broyées, le compost obtenu peut être commercialisé à condition de répondre à certaines normes.

Les plateformes de compostage qui traitent des quantités importantes de déchets produisent un compost utilisé à grande échelle pour les cultures, le maraîchage, etc.

Son usage améliore la structure des sols par apport de matière organique sol et apporte des quantités non négligeables d'éléments fertilisants comme l’azote, phosphore, potasse notamment

Sur le plan domestique, au jardin, il servira à fertiliser les plates-bandes, le potager et les arbres fruitiers. Il peut également être utilisé comme terreau pour les plantes en pot.

 

Biodégradable DONC Compostable ?

Une vaisselle jetable biodégradable est-elle automatiquement compostable et inversement ? Quelle est la différence entre une vaisselles assiettes, verres, couvertsbiodégradable et une vaisselle compostable ?

La question revient en boucle et les réponses sont souvent confuses. Vaisselle Jetable Discount a fait une compilation sur ce qui se dit et s’écrit, pour vous donner une version juste et simple qui vous aidera à vous repérer.

Ces qualificatifs, biodégradable et compostable, sont définis dans une norme européenne – NF 13432 – qui précise la différence entre compostable et biodégradable. On en reprend les principes :

Biodégradable, c’est la conversion d’un produit en dioxyde carbone, eau et humus. On considère un matériau comme étant biodégradable s’il atteint 90% de biodégradation au bout de 6 mois. Un produit biodégradable se décompose et devient bio-assimilable sous l’action de micro-organismes, de l’oxygène, de la température, de l’humidité et de la chaleur. Il n’y a pas d’obligation sur la taille des particules obtenues.

Tous les produits compostables sont forcément biodégradables mais pas l’inverse.

En effet, pour être compostable un matériau doit respecter des critères supplémentaires. Certains produits biodégradables tout en méritant le qualificatif, sont constitués de composants qui, la plupart du temps avec des additifs présents dans leur composition, vont se fragmenter, se dégrader, dans la nature. Mais pas disparaître totalement sans pour autant être nocifs ou nuisibles.

Un produit compostable ne contient aucun de ces composants. Pour être considéré compostable, le produit doit se décomposer au même rythme que les végétaux. Les articles – assiettes, verres, couverts … - en fibre, pulpe, bois, PLA, ... sont compostables. 

Cela induit aussi que le produit compostable va pouvoir être transformé en un compost de qualité dans une installation industrielle de compostage. Un compostage industriel doit respecter des normes précises (température 75°-80°, taux d'humidité 65-70% et taux d'oxygène 18-20%). Dans ces conditions, le processus de compostage prend environ 12 semaines. Dans un compost "fait maison", la température dépasse rarement les 40° et l'humidité varie selon les conditions extérieures.

Donc, le compostage est l'optimisation du processus de biodégradation. Cela consiste à provoquer et à entretenir, dans les meilleures conditions possibles, ce que la nature fait déjà.

Voilà les différences expliquées entre le biodégradable et le compostable et pour quelles raisons un produit compostable est biodégradable mais pas l’inverse.

Chez Vaisselle Jetable Discount nous sommes très attentifs à ces critères qui vont devenir les nouvelles normes et motiver des comportements davantage écoresponsables. Nous présentons ainsi des articles dans des gammes de produits – assiettes, verres, couverts, nappes, serviettes - qui présentent des qualités compostables et donc biodégradables

0420119©
Vaisselle Jetable Discount... Les prix, les plus bas toute l'année !

Dernier article du blog
  • Vaisselle Biodégradable. En savoir plus !
    Vaisselle Biodégradable. En savoir plus !
    La biodégradabilité caractérise l’impact environnemental d’un produit. Considérée comme un facteur de pollution, la... Lire la suite
  • Compostable. En savoir plus.
    Compostable. En savoir plus.
    Chez soi, il est possible de reproduire le processus naturel du compostage avec les déchets de la consommation et... Lire la suite
  • Taboulé bio de quinoa rouge à la menthe.
    Taboulé bio de quinoa rouge à la menthe.
    Lire la suite
  • Bons mots. Belles pensées !
    Bons mots. Belles pensées !
    On regarde, on lit, on photographie, on surfe... On aime... On publie. C'est un peu en vrac, mais c'est le but. Une... Lire la suite
  • Gravez vos courges pour Halloween.
    Gravez vos courges pour Halloween.
    Gravez et décorez vos courges d'Halloween. Cette idée déco se prépare en été. Rien de plus simple pour donner un... Lire la suite