Pour tous les amoureux de la fête ! Découvrez nos articles.
Le blog
Histoires de galettes et tables de rois !

Galettes et table de fête. Sortez la vaisselle !

La galette des rois. Quelle histoire ! 

Comme pour beaucoup de fêtes chrétiennes qui continuent à être observées de nos jours, celle de la galette des rois est inspirée par des traditions qui remontent à des temps plus « païens ». 

Pour la galette des rois, l’origine remonte aux Saturnales romaines, fêtes qui avaient lieu au moment du solstice d’hiver. 

Pendant cette période, parmi les festivités - dont l’ancêtre du jour de Noël - avait également lieu une célébration domestique durant laquelle les esclaves et les maîtres étaient sur un pied d’égalité et mangeaient à la même table. Ils partageaient une galette et le roi d’un jour était élu et pouvait faire ce qu’il voulait. 

Plus tard, notamment au moyen-âge quand l’église a institué la fête de Noël, les rois mages ont été l’emblème de la fête de l’épiphanie au cours de laquelle on partageait la galette … des rois.

Venus d’Orient à Bethléem en suivant l’étoile brillante vue dans le ciel le jour de la naissance de Jésus, le périple des 3 rois mages – Melchior, Gaspard et Balthazar - a duré 12 jours avant de pouvoir se recueillir devant l’enfant Jésus et lui offrir des présents.

En 336 après J.C. l’église catholique déclara officiellement le jour de Noël le 25 décembre, le faisant ainsi coïncider avec les fêtes païennes qui avaient tout un tas d’anciens rituels liés au solstice d’hiver. Les célébrations fêtant le rallongement des journées et le retour du soleil duraient aussi 12 jours comme le voyage des rois mages. 

Puis le temps a façonné cette fête et ses rituels. On a aussi repris des légendes et des symboles pour les associer à la fête. 

Par exemple au 13°-14° siècle est apparu « officiellement » le gâteau du partage lors de l’Epiphanie découpé entre les convives plus une part, celle du pauvre. 

La tradition de la fève remonte à une tradition antique venant de Grèce. La fève fait partie des symboles du solstice d'hiver, signe de renaissance, c’est le premier légume qui pousse. En réalité, les premières fèves ont été mises dans les gâteaux des rois car elles étaient symbole de fécondité.

La tradition de la fève dans la galette remonte au 14° siècle où pour la première fois à Besançon des moines ont commencé à élire leur chef en plaçant une pièce d’or dans un morceau de pain. Le pain a ensuite été remplacé par une couronne de brioche et la pièce d’or par une fève.

L’adaptation de cette coutume s’est rapidement étendue dans toutes les couches de la population et évoluant au cours des années. Sous Louis XIII, les dames de la cour tiraient la fève pour devenir reine d’un jour et pouvaient demander un vœu au roi. Au même moment, dans les couches plus populaires s’est développée la coutume du « roi boit ». Celui qui tirait la fève devait offrir une tournée à l’assemblée. Les plus avares ou les moins généreux avalaient la fève pour ne pas avoir à payer leur tournée. C’est ainsi que serait née la fève en porcelaine, plus difficile à avaler. Elles ont représenté Jésus au 18° siècle, puis un bonnet phrygien à la révolution. Aujourd’hui elle représente …  n’importe quoi.

Les coutumes gastronomiques régionales ont aussi modelé la fête de la galette produisant des recettes aux formes et aux parfums variés. Dans le sud c’est une brioche aux fruits confits et à la fleur d’oranger. En Rhône Alpes, les galettes sont souvent des brioches avec de grosses pralines roses. Mais on retiendra surtout l’histoire de la concurrence féroce que se sont livrés les boulangers et les pâtissiers au 16ème siècle pour le monopole de la galette des rois.

Au départ, le roi François 1er accorda le droit aux pâtissiers. Les boulangers contournèrent l’interdiction de vendre des gâteaux des rois en les remplaçant par des galettes qu’ils offraient à leurs clients. A Paris, la galette s’est inspirée du Pithiviers pour devenir une galette de pâte feuilletée fourrée à la frangipane. C’est encore la galette la plus répandue.

Aujourd’hui, la galette des rois est traditionnellement élaborée et consommée dans une majeure partie de la France, au Québec, en Suisse, au Luxembourg, en Belgique et au Liban au moment de l’épiphanie.

Chez Vaisselle Jetable Discount on saisit toutes le fêtes qui passent pour présenter des tables pleine de gaité et surtout belles et accueillantes. Ici une belle table Bio avec notre dernière collection d'assiettes en carton - quel design ! - accompagnées de gobelets en carton, de couverts en bois, d'une nappe en lin naturel et encore plein d'accessoires de déco sympa qui donneront encore plus de saveur à votre galette. 

Ci-dessus notre galette est dans une assiette en son de blé, biodégradable et compostable. Ne vous y trompez pas, ces assiettes en pulpe de blé de 26 cm sont aussi et avant tout d'une très belle qualité de fabrication et le résultat est celui d'une assiette rigide d'une excellente tenue. Cette assiette de 26 cm sera parfaite pour servir un plat chaleureux, des poissons, des viandes une salade composée ou la galette !

007-0420120-©. VJD
Vaisselle Jetable Discount... Les prix, les plus bas toute l'année !

Nous vous conseillons